Sociologie rurale

Compétences

  • Conditions et qualité de vie dans l’agriculture
  • Processus de négociation et de décision dans les familles de producteurs, compte tenu des rapports hommes-femmes et des relations intergénérationnelles
  • Efforts d’adaptation des familles d’agriculteurs, par exemple dans le contexte du changement climatique ou de la numérisation
  • Relations entre les acteurs et actrices tout au long de la chaîne de création de valeur

Équipe

Prof. Dr Karin Zbinden, professeure en sciences sociales

Christine Burren, collaboratrice scientifique

Dr Sandra Contzencollaboratrice scientifique

Isabel Häberli, collaboratrice scientifique

Dr Christine Jurtcollaboratrice scientifique

Dr Evelyn Markoni, collaboratrice scientifique

 

Projets et mandats actuels

Le suicide dans le milieu agricole

Ces dernières années, les médias ont à plusieurs reprises fait état de suicides dans le milieu agricole en Suisse. Sur mandat de l’Office fédéral de l’agriculture, une équipe de recherche a effectué une revue systématique de la littérature dans différentes disciplines.Cette étude doit d’une part mettre en évidence les bases scientifiques existantes sur cette thématique, d’autre part identifier les lacunes au niveau des données disponibles et de la recherche.

Direction du projet : Christine Jurt

Rapport final (pdf, en allemand)

 

Employer des réfugiés dans l’agriculture

L’Union suisse des paysans et le Secrétariat d’État aux migrations unissent leurs efforts pour permettre à davantage de réfugiés reconnus ou admis à titre provisoire de travailler dans l’agriculture. Dans le cadre de ce projet-pilote, la HAFL et la division Travail social de la BFH évaluent ensemble quelles conditions doivent être remplies pour qu’une telle intégration réussisse – et qu’elle soit positive autant pour les réfugiés que pour l’agriculture et les pouvoirs publics.

Direction du projet : Sandra Contzen

Rapport final (pdf, en allemand)

Rapport final, Synthèse (pdf)

Communiqué de presse du Secrétariat d’État aux migrations SEM

Approches innovantes pour une transmission globale de l’exploitation

La transmission ou reprise d’une exploitation agricole est un processus complexe et exigeant pour toutes les personnes impliquées. En collaboration avec des partenaires sur le terrain, la BFH-HAFL s’intéresse à ce thème dans le cadre d’un projet de recherche et de conseil. Le but est d’étudier le processus de transmission d’exploitation pour développer de nouvelles approches censées aider tant les familles paysannes que les conseillers à aborder la transmission en temps utile et dans sa globalité. 

Direction du projet : Sandra Contzen

 

Planification et répartition du travail dans l’agriculture

Multiplicité des charges et surcharge sont des thèmes cruciaux de l’agriculture suisse, auxquels il est urgent d’apporter une meilleure compréhension. Ce projet de recherche étudie le contexte dans lequel est utilisé le « Budget du travail de Tänikon ». Cet outil bien connu de planification du travail peut à présent aussi être employé pour l’économie domestique. Au fil d’interviews et de groupes de discussion, les scientifiques déterminent quels thèmes clés sont importants dans la prise de décision pour les couples à la tête d’une exploitation agricole. L’équipe de recherche s’interroge sur les avantages et les limites de cet outil et sur l’usage qui en est fait. Sur la base des résultats, elle élabore, en collaboration avec AGRIDEA, des solutions concrètes pour les familles paysannes et pour les conseillers.

Direction du projet : Christine Jurt

 

TransChain

En Suisse, la consommation annuelle de viande s’élève en moyenne à 60 kilos par habitant. Cette consommation a des répercussions sur l’environnement et met les acteurs de la chaîne de création de valeur de la filière viande face à des défis sociaux et écologiques. De nouvelles solutions numériques, telles que des applications ou des chatbots, proposent des moyens innovants pour rendre les processus existants plus transparents et plus écologiques. Mais elles ne sont pas sans risque. L’équipe du projet de recherche « TransChain » étudie les opportunités et les risques liés à la transparence, au sein de la chaîne de création de valeur de la filière viande en Suisse, dans le contexte de la numérisation.

Direction du projet : Evelyn Markoni et Christine Jurt

  

Qualité de vie des producteurs de lait

La qualité de vie des familles paysannes est un élément central de la durabilité sociale dans l’agriculture. Elle pourrait notamment être limitée chez les producteurs et productrices de lait, qui subissent aujourd’hui une pression économique. En collaboration avec AGRIDEA, la BFH-HAFL étudie comment les producteurs et productrices de lait jugent leur qualité de vie, quels aspects et domaines sont déterminants pour qu’elle soit satisfaisante et quelles stratégies les personnes interrogées ont développées pour l’améliorer. Sur la base des résultats de recherche, les scientifiques analysent les offres de conseil et élaborent des propositions concrètes afin d’apporter à l’avenir une meilleure aide aux producteurs et productrices de lait. 

Direction du projet : Sandra Contzen et Isabel Häberli

Prendre des chemins différents : la séparation dans le monde agricole

La séparation d’un couple entraîne des conséquences importantes pour toutes les personnes concernées. Dans l’agriculture, une séparation affecte non seulement les individus, mais aussi l’exploitation. Cette dernière joue un rôle majeur dans les négociations liées à la rupture. Les scientifiques de la BFH-HAFL mettent au point une base de données détaillée sur les séparations dans l’agriculture suisse. À partir des connaissances empiriques, ils conçoivent un outil pour les familles et couples d’agriculteurs, en collaboration avec des partenaires sur le terrain. Cet outil a pour but de fournir des informations techniques aux personnes directement concernées par une séparation.

Direction du projet : Sandra Contzen et Christine Burren

Surcharge dans l’agriculture – Diagnostic précoce par des fiduciaires agricoles

Dans les familles paysannes, il est d’usage de s’appuyer sur ses propres moyens. C’est pourquoi, en cas de difficultés, ces familles tardent souvent trop à faire appel à un soutien extérieur, y recourant lorsque les problèmes sont déjà très complexes. En soumettant leurs difficultés suffisamment tôt à un tiers, les familles paysannes augmentent leurs chances de bénéficier plus rapidement d’une aide professionnelle. En collaboration avec la HAFL, la division Travail social de la BFH a analysé le rôle actuel et potentiel des fiduciaires agricoles dans le diagnostic précoce des situations difficiles. 

Direction du projet : Sonja Imoberdorf (division Travail social)

Contact HAFL : Sandra Contzen

Rapport final (pdf, en allemand)

Les collaboratrices du groupe de recherche Sociologie rurale mettent également leurs compétences au profit de causes internationales, en particulier pour ce qui est d’analyser les sociétés rurales en mutation – en s’intéressant aux stratégies de subsistance ou à la lutte contre la pauvreté.

Plus d’informations sur les activités menées dans un contexte international

  

Projets terminés

Archives

Contact

Dr Sandra Contzen

sandra.contzen(at)bfh(dot)ch

Tél. +41 (0)31 910 22 03

Toolbox