Société et politique

Compétences

Sociétés rurales en transition

  • Recherche qualitative et quantitative, entretiens, sondages, analyse statistique
  • Méthodes participatives
  • Coaching, modération, suivi et évaluation de projets

Équipe

Prof. Dr Dominic Blättler, professeur en développement rural et innovation

Prof. Dr Karin Zbinden, professeure en sciences sociales

Dr Sandra Contzen, collaboratrice scientifique

Prof. Dr Filippo Lechthaler, professeur en filières et marchés

Pia Fehlecollaboratrice scientifique

 

Projets et mandats actuels

Le portefeuille de l’équipe Société et politique regroupe des projets de recherche et développement ainsi que des mandats de conseil à court terme dans différents pays. Nombre de ces projets sont transversaux, reflétant l’approche globale privilégiée par les chercheurs. En voici quelques exemples :

 

Fertilisation et irrigation biologiques des pois d’Angole et de l’éleusine (Inde)

Il s’agit, par l’apport de fertilisants biologiques et une irrigation répondant, elle aussi, aux critères de l’agriculture biologique, d’optimiser le rendement d’une culture mixte très répandue en Inde, associant les pois d’Angole et l’éleusine. Ces deux plantes sont importantes en agriculture pluviale, notamment lorsque les conditions sont difficiles. Le projet, qui réunit des instituts de recherche indiens et suisses, entend contribuer à améliorer la sécurité alimentaire et le revenu de petits paysans, en portant une attention particulière aux femmes vivant dans des régions reculées. L’équipe de la HAFL se concentrera sur des aspects liés à la prise de décision par les agriculteurs, aux marché et à la diffusion des innovations. 

Direction du projet : Dominique Blättler

Site internet du projet

Description du projet


Les éleveurs nomades et le marché du carbone (Mongolie)

La HAFL, forte de ses compétences scientifiques approfondies, apporte son soutien à une étude de faisabilité portant sur la séquestration du carbone dans la production animale en Mongolie. En collaboration avec des partenaires locaux, des personnes de la HAFL évaluent la faisabilité du projet de manière globale en se basant sur des résultats de sondages, sur l’étude des filières économiques, sur des analyses coûts-bénéfices et sur des mesures d’optimisation en production animale. Les bergers et bergères mongols peuvent-ils être intégrés aux marchés du carbone internationaux et, si oui, à quelles conditions ? Les spécialistes tentent de répondre à ces questions parmi d’autres.

Direction du projet : Dominique Guenat

Description du projet

Gestion des ressources naturelles en région de montagne (Afghanistan)

Le gouvernement afghan et la communauté internationale entendent favoriser le développement des régions situées dans les montagnes afghanes en renforçant le secteur agricole. La HAFL poursuit le même objectif dans un projet mené conjointement avec le Centre interdisciplinaire pour le développement durable et l’environnement (CDE) de l’Université de Berne, Terre des hommes, la DDC et d’autres partenaires. Par leur étude, les chercheurs souhaitent améliorer la compréhension du système socio-écologique des régions situées le long de petites lignes de partage des eaux dans le district de Rustaq. Ils évaluent des stratégies prometteuses visant à assurer la réussite de la gestion durable du territoire et à garantir des conditions de vie durables. Ainsi, ils ne se contentent pas d’explorer de nouvelles pistes pour une meilleure gestion du territoire, mais définissent aussi des approches concrètes pour sa mise en œuvre. Le projet met l’accent sur les différents niveaux de la prise de décision influençant la diffusion de la gestion durable du territoire ainsi que sur le contexte naturel et sociétal déterminant ces décisions.

Direction du projet : Dominic Blättler

Habitudes alimentaires de la communauté somalie en Suisse (Suisse/Somalie)

Le projet vise à mieux comprendre comment les populations issues de milieux ruraux – en l’occurrence les Somali d’origine pastorale – adaptent leurs schémas alimentaires lorsqu’elles s’établissent dans un pays industrialisé comme la Suisse. L’équipe de recherche s’intéresse aux raisons motivant les choix alimentaires et à leur impact sur l’équilibre nutritionnel, aussi bien dans le pays d’origine qu’en Suisse. L’identification des ressources et des défis liés à une alimentation saine permettra de planifier des mesures favorisant une alimentation équilibrée chez les populations somalies et les groupes similaires. Ce projet interne de la BFH est mené conjointement par la HAFL et le département WGS (division Santé).

Direction du projet : Pascale Wälti

  

Les jeunes et l’agriculture dans les régions arides (monde)

De moins en moins de jeunes sont tentés par l’agriculture ou par une carrière dans le développement rural. Cette baisse d’intérêt a entraîné l’obsolescence du système. Si l’importance de l’engagement des jeunes gens dans l’agriculture demeure incontestée, on manque encore d’approche cohérente et les efforts réalisés jusqu’ici restent fragmentaires, en particulier dans les régions arides. Une étude de la HAFL devrait contribuer à combler ces lacunes. Elle vise à recenser les points de vue, les réalités et les besoins des jeunes gens ainsi que les défis posés à l’agriculture. Les données recueillies permettront ensuite l’élaboration des stratégies, méthodes et programmes nécessaires.

Direction du projet : Alessandra Giuliani

 

Les collaboratrices du groupe de recherche Sociologie rurale mettent également leurs compétences à profit dans un contexte national. Parmi les questions abordées figurent les relations entre générations ou les inégalités sociales. plus d'infos

  

Pour avoir une idée plus précise des activités menées par la HAFL dans le domaine de l’agriculture internationale, consulter la liste des projets.